Ce qu’il faut savoir sur la validité de l’ordonnance médicale

Validité de l'ordonnance médicale

La validité de l’ordonnance est primordiale. Elles peuvent être faites sur des ordinateurs, volés chez un médecin. Elle est sévèrement punie par la loi. Elle permet aux professionnels de la santé de donner un suivi, des analyses ou encore des soins médicaux.

L’importance d’avoir une ordonnance médicale valide

L’ordonnance est un papier qui permet d’avoir des traitements médicaux par un médecin pour profiter d’une prise en charge totale et remboursée par l’Assurance maladie et la mutuelle santé. Elle permet la délivrance de médicaments près d’un pharmacien. Lorsque vous consultez votre médecin généraliste ou d’autres spécialistes, ils vont vous prescrire des médicaments. Pour qu’elle soit délivrée, certaines informations doivent être obligatoires. 

  • Le nom des médicaments ;
  • La dose prescrite ; 
  • Le nombre de prises/jour ;
  • La durée, au maximum, d’1 an. Il a l’obligation de réduire la période, surtout pour l’anxiété et les somnifères. Cela dépend de votre secteur, pour des lentilles dont la validité est de 3 ans.
Lire aussi :   Traitement des verrues : comment les enlever

Vous devez présenter l’original et dans certains cas le double de l’ordonnance. 

Vous avez 3 mois pour récupérer vos médicaments à compter de la date de prescription. 

Si vous partez à l’étranger, vous avez besoin d’une ordonnance en DCI (Dénomination Commune Internationale d’un Médicament). Cela permet de l’identifier pour que tout professionnel de santé puisse le comprendre.

De nos jours, à l’aide de la téléconsultation et des prescriptions électroniques, vous pouvez en avoir sans vous déplacer au cabinet. Par ailleurs, cette technique est utilisée pour des suivis de problèmes lourds. 

Néanmoins, le pharmacien peut vous donner une boîte de médicaments si vous n’avez pas d’abrogation pour très peu de cas. Seulement dans la condition où l’arrêt du traitement pourrait nuire à la santé du patient. Dans ces cas-là, le médecin doit être mis au courant.

Ce qui peut arriver si vous utilisez une ordonnance médicale non valide

En France, les fraudes concernent les produits hypnotiques et les anxiolytiques ; Même si cette action peut vous tenter, elle expose de multiples risques. 

  • Si le pharmacien se rend compte, il le gardera sans vous donner vos traitements
  • Lorsque la Sécurité Social connaît votre fraude, elle peut vous infliger une amende de 5.000 euros
Lire aussi :   Comment soigner un ongle incarné

Des étudiants ont mené une étude montrant que la moyenne d’âge des fausses ordonnances était de 50 ans et cela concernait à 43% des clients habituels. 

Un autre risque que vous pouvez avoir si vous fait des falsifications, elle peut avoir un impact avec votre mutuelle. De plus que les amendes, votre assureur est en droit de vous obliger à rembourser les sommes que vous avez consommés et par ailleurs de résilier votre contrat. Dans ce cas, vous serez en difficulté pour retrouver une nouvelle assurance. 

Actuellement, les pharmaciens sont plus formés au problème de fraude. Ils ont mis en place des moyens d’informations pour les reconnaître.