Tout savoir sur le jeûne intermittent

jeune intermittent comment s y prendre

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Le jeûne est une privation complète d’alimentation ou d’eau ou les deux ! De nombreuses façons de jeûner existent et toutes ne donnent pas les mêmes résultats. Certains jeûnes vont vous faire perdre du poids, améliorer les maux de certaines maladies, améliorer les processus mentaux, purifier le système digestif et purger votre corps de manière générale.
Le principe du jeûne intermittent est de jeûner à « moitié », à l’inverse du jeûne traditionnel qui se veut d’enchaîner des journées entières sans manger. Le jeûne intermittent lui va fonctionner en alternant les périodes de prises alimentaires au cours de la journée. Par exemple, il est possible de découper sa journée selon un rapport 16 h-8 h. Vous allez jeûner 16 h et manger pendant 8 h Vous pouvez également découper votre journée en 17 h-7 h, 18 h-6 h… Pour récapituler, le jeûne intermittent c’est de ne pas manger de toute la matinée en attendant midi pour le repas.

Les bienfaits du jeûne intermittent

Le jeûne intermittent est fortement à la mode et ce n’est pas pour rien ! Il a de nombreux effets bénéfiques et voici une petite liste non exhaustive de ses bienfaits :

  • Il va réguler le poids ainsi que la satiété
  • Réduire les risques de diabète
  • Diminuer les inflammations
  • Diminuer les risques cardiovasculaires
  • Améliorer les fonctions cognitives
  • Réduire l’obésité
  • Ralentir le vieillissement du cerveau
  • Lutter contre le stress oxydatif
  • Diminuer le taux de mauvais cholestérol

Les dangers du jeûne intermittent

Le jeûne intermittent ne présente pas que des bienfaits et contient des effets indésirables qui peuvent s’avérer être dangereux comme :

  • La déshydratation
  • La somnolence
  • L’irritabilité
  • Un possible stockage des graisses
  • La mauvaise haleine

Mais le jeûne intermittent peut également entraîner une fonte musculaire et il est fortement déconseillé aux personnes présentant des soucis cardiaques ou aux diabétiques. Il peut également entraîner un déséquilibre du comportement alimentaire. Comme tous changements alimentaires il est fortement recommandé d’en parler à votre médecin traitant avant tout démarrage de jeûne car cela pourrait vous causer d’importantes carences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *