Tout savoir sur la cigarette électronique

tout savoir sur la cigarette electronique

Qu’est-ce que la cigarette électronique ?

Nous avons longtemps connu ou entendu parler de la cigarette à tabac et de ses effets sur l’organisme et l’environnement. Dans cet article, je vais vous présenter une nouvelle forme de cigarette que l’on a nommé la cigarette électronique.

Encore appelée e-cigarette, vapoteuse, vaporette ou vaporisateur personnel, la cigarette électronique fut mise en place pour remplacer la cigarette traditionnelle. Le terme e-cigarette fut adopté en 2005 et inscrit dans le petit LAROUSSE en 2015.

À l’opposé de la cigarette traditionnelle, la cigarette électronique ne produit pas de fumée. Elle produit de la vapeur qui est issu de la vaporisation du liquide qu’il contient. Ainsi, pour elle, on utilise plutôt le terme « vapoter » que « fumer » et ses utilisateurs sont des « vapoteurs ».

La vapoteuse, peut produire de la vapeur aromatisée, en fonction du liquide que vous y introduisez. Elle peut contenir ou pas de la nicotine. Elle est souvent conseillée dans le processus de sevrage au tabagisme.

Le prix de la cigarette électronique pour un format POD varie de 19,90 € à 26,90 € ; le prix du liquide tourne autour de 6,90 €.

De quoi est composée l’e-cigarette ?

Depuis sa création jusqu’à nos jours, la cigarette électronique a connu des améliorations et est disponible avec de différentes tailles, formes, capacités et des contenus différents.

Néanmoins, elles ont la même composition de base qui est la suivante :

La batterie : elle alimente l’atomiseur. Elle est constituée d’un ou de plusieurs accumulateurs et d’un module électrique de régulation et de protection.

L’atomiseur : contient la résistance qui vaporise le liquide.

Le réservoir : il contient le liquide.

L’embout buccal ou drip tip : permet d’inspirer la vapeur sortant de l’atomiseur. Il peut être personnalisé et remplacé à volonté.

Le liquide : il en existe plusieurs avec différents arômes et composés de divers constituants.

L’atomiseur et le réservoir forment un ensemble, qui est fixé sur la batterie ; tandis que l’embout buccal se place au sommet de l’atomiseur.

Quels sont les bienfaits de la cigarette électronique ?

Apparue en remplacement de la cigarette traditionnelle, la vapoteuse procure des effets positifs non-négligeables à ceux qui l’utilisent et à leur entourage.

La vapoteuse ne produit pas de fumée, mais de la vapeur. En effet, la fumée produite par les cigarettes traditionnelles induit le tabagisme passif qui est aussi dangereux et cancérigène. Cette même fumée pollue l’environnement, car elle est chargée d’éléments toxiques et ses mégots prennent des années avant d’être désintégrés dans la nature.

L’utilisation de la cigarette électronique diminue le risque du cancer des poumons. Il faut noter que la cigarette électronique est 95 % moins nocive que le tabac.

Il est conseillé de l’utiliser lors du sevrage au tabac et à la nicotine.

La vapoteuse élimine le mal de gorge et diminue la toux chez les fumeurs.

Elle permet aux fumeurs de mieux respirer et assure le retour du goût et de l’odorat aux fumeurs qui l’ont perdu.

La cigarette électronique est plus économique que la cigarette traditionnelle pour des utilisations à long terme.

Son liquide est souvent constitué de propylène, de glycol, de glycérol, d’arôme et de nicotine (facultative) alors que la cigarette traditionnelle est composée de goudron, de nicotine… et produit du monoxyde de carbone (composé très nocif).

Quels sont les effets néfastes de l’e-cigarette ?

Malgré les bienfaits qu’elle peut procurer aux vapoteurs, la vapoteuse a aussi des effets négatifs.

Elle provoque des lésions aiguës des petites voies respiratoires.

La vapoteuse peut causer des pneumopathies d’hypersensibilité et des maladies alvéolaires.

Elle affecte le processus de phagocytose de certaines cellules immunitaires.

Son utilisation à court ou long terme, et même sans nicotine peut provoquer des inflammations au niveau des poumons ce qui est un risque de cancer.

La vapeur produite par la vapoteuse peut provoquer des inflammations au niveau de la bouche et de la trachée.

Vapoter est mieux que fumer, mais cette pratique reste aussi dangereuse pour la santé de son utilisateur.