Les points clés à connaître sur le cancer de la prostate

connaitre les points cles du cancer de la prostate

Le cancer de la prostate survient lorsque les cellules de la prostate commencent à se modifier et deviennent malignes. Il s’agit du cancer le plus répandu chez les hommes. Aujourd’hui, nous faisons le point sur la cause de ce cancer, ses symptômes ainsi que son traitement.

Qu’est-ce qui est à l’origine de ce cancer ?

La cause exacte du cancer de la prostate est inconnue, mais il est probable que les hormones sexuelles mâles, les androgènes, contribuent également à son développement. Des niveaux élevés d’hormones sexuelles mâles peuvent augmenter le risque de cancer de la prostate. On sait également que les personnes ayant un faible taux d’hormones sexuelles mâles ne développent pas de cancer de la prostate. Le mode de vie peut également influencer le développement du cancer de la prostate. En effet, manger beaucoup de graisses et de viande, fumer ou être en surpoids augmente le risque de développer la maladie. Les fumeurs sont d’ailleurs également plus susceptibles de mourir d’un cancer de la prostate.

Qu’en est-il de la prédisposition héréditaire ?

La prédisposition héréditaire joue un rôle dans quelques pour cent des cas de cancer de la prostate. Si votre père ou votre frère a reçu un diagnostic de cancer de la prostate, votre risque de développer la maladie est doublé ou triplé. Le risque est plus élevé si un parent proche a reçu un diagnostic de cancer avant l’âge de 70 ans. On dit que 20 % des cancers surviennent au sein d’une même famille. À ce jour, on a découvert que plusieurs gènes étaient liés au cancer héréditaire de la prostate. Cependant, on n’a pas encore trouvé de gène unique qui augmenterait clairement le risque de cancer de la prostate. Des modifications génétiques ou héréditaires expliquent également la progression du cancer de la prostate et l’apparition d’une résistance à l’hormonothérapie.

Lire aussi :   Les troubles auditifs les plus répandus : Acouphènes et hyperacousie

Quels sont les symptômes ?

Le cancer de la prostate ne présente pas de symptômes caractéristiques. Les problèmes urinaires peuvent être un symptôme du cancer de la prostate. Le jet d’urine peut être faible ou interrompu, vous pouvez avoir besoin d’uriner plus souvent (surtout la nuit), l’urine peut contenir du sang, ou il peut y avoir d’autres désagréments ou douleurs associés à la miction.
Les symptômes de l’hyperplasie bénigne de la prostate sont souvent similaires à ceux du cancer de la prostate. Une hypertrophie de la prostate peut bloquer l’urètre ou la vessie, ce qui peut entraîner une gêne lors de la miction ou des rapports sexuels. Il est également possible que le cancer de la prostate et l’hypertrophie bénigne se produisent en même temps. Si le cancer de la prostate s’est propagé plus loin dans le corps, il peut provoquer des douleurs osseuses, une anémie et une faiblesse générale. La douleur est généralement ressentie dans le bas du dos, le bassin ou la hanche.

Lire aussi :   Tout savoir sur la cigarette électronique

Comment traite-t-on un cancer de la prostate ?

Le traitement du cancer de la prostate est déterminé individuellement en fonction de l’étendue du cancer, de l’âge du patient et de son état général. Il existe plusieurs options de traitement différentes, de sorte que l’opinion du patient influence également le choix de l’option de traitement. Les traitements sont toujours associés à des effets secondaires, et les effets secondaires associés au traitement du cancer de la prostate sont souvent gênants. Il est donc utile de connaître les effets secondaires des différents traitements avant de prendre une décision thérapeutique.

Le traitement n’est pas toujours nécessaire, car certains cancers de la prostate progressent très lentement et peuvent ne causer aucun effet secondaire au patient avant que sa vie ne s’arrête pour d’autres raisons. Dans ce cas, le traitement entraînerait plus d’effets secondaires que la maladie elle-même. Si le cancer est localisé, il peut généralement être soigné par chirurgie ou par radiothérapie. Malheureusement, le cancer de la prostate qui s’est propagé ne peut être guéri. L’objectif du traitement est donc de ralentir la progression de la maladie et d’améliorer la qualité de vie du patient.

Lire aussi :   L'espèce végétale au service de votre bien-être

Avant d’accepter un traitement pour le cancer de la prostate, vous devriez solliciter un second avis médical. Les traitements pour ce type de cancer comme pour l’ensemble des cancers d’ailleurs ne sont pas à considérer à la légère. Il est impératif de prendre le temps de la réflexion et vivement recommandé de demander l’avis médical de plusieurs médecins. Grâce au site www.deuxièmeavis.fr , vous pouvez demander l’avis d’un autre expert médical sous seulement 7 jours. Vous pourrez alors explorer différentes alternatives pour le traitement du cancer de la prostate. Nous vous rappelons que nous ne sommes pas des professionnels de santé et que pour confirmer un diagnostic médical ou un traitement médical, le mieux reste encore de se tourner vers des professionnels plutôt que sur Internet.