La grossesse invisible : Quand s’inquiéter et quand se détendre

Grossesse invisible

Chaque année, presque 2 000 femmes sont enceintes sans le savoir en France. Le déni de grossesse est un mécanisme qui peut paraître incroyable pour certains, effrayant pour d’autres. En quoi consiste-t-il ? 

En quoi consiste la grossesse invisible ?

Cela désigne le fait d’être enceinte sans le savoir. Le corps ne présente aucun signe habituel. Sans ces signes, la femme et son entourage, ignorent cette grossesse. C’est un mécanisme psycho-corporel qui agit comme défense. Elles n’ont pas conscience de leur état, rien ne permet même de l’imaginer.

Il existe 2 types de grossesse invisible :

  • Le déni partiel ; elle est découverte avant le terme, généralement après le premier trimestre. Le corps de la femme peut changer quelques heures après l’annonce. 
  • Le déni total ; c’est au moment de l’accouchement qu’elle est découverte.

Le corps s’adapte anatomiquement à celle-ci. Il se développe en hauteur au lieu de basculer vers l’avant. Le fœtus va se positionner sous les côtes de sa mère en siège pour ne pas faire gonfler le ventre ou bien il se positionne au long de la colonne vertébrale.

Lire aussi :   Comment faire un test de paternité ?

La grossesse invisible peut inquiéter tout le monde, personne ne peut être immunisée.

Quand s’inquiéter de la grossesse invisible ? 

Toutes les femmes peuvent s’inquiéter. Puisqu’il ne concerne pas uniquement les jeunes filles. Quel que soit l’âge, le milieu, tout le monde doit s’en préoccuper, il n’existe pas de profil type. Vous pouvez faire un déni même si vous avez déjà eu des enfants. Certains signes peuvent apparaître comme les maux de ventre ou les nausées, mais en grande majorité, elles imaginent que c’est une indigestion ou une constipation. En effet, elles ont des symptômes, mais les interprètent différemment. Lorsque le bébé bouge, elles pensent avoir seulement des ballonnements.

Néanmoins, certains facteurs peuvent l’expliquer comme une stérilité supposée, un contexte familial difficile ou des grossesses rapprochées. Elle ne peut pas être qu’inquiétante, mais vous pouvez vous détendre lors de cette révélation. 

Quand se détendre de la grossesse invisible ?

Lorsque l’idée même de porter un enfant se pose, celui-ci se relève. La révélation peut être vécue comme un cauchemar pour certaines personnes. C’est une phase de choc, c’est l’abandon du contrôle de leur corps. Elles ont besoin d’un suivi psychologique jusqu’à l’accouchement. Elles ont des hauts risques, car elles ne sont pas suivies. Les mères ne font pas attention à leur consommation d’alcool, alimentaire ou médicamenteuse. Dans la majorité du temps, les bébés naissent en bonne santé, ce qui provoque la stupéfaction de l’entourage de découvrir un nouveau-né pesant plus de 3 kg.

Lire aussi :   Tout savoir sur l'huile de ricin

Si vous voulez vous détendre sur le sujet, faites des tests régulièrement. Mais ne rentrez pas dans la psychose, vous avez plus de risques de souhaiter y arriver. Une personne qui est à l’écoute, au clair avec sa sexualité et ses désirs de maternité a priori, ne fera pas de déni.