Mes Débuts

Comment éviter la déprime hivernale ?

Deprime Hivernale

Qu’est-ce que la déprime hivernale ?

Pendant le changement de saisons, on observe chez certains individus des changements de comportements et d’humeurs. Ces troubles sont dus à des déprimes saisonnières.

La déprime saisonnière ou trouble affectif saisonnier ou blues de l’hiver est une dépression temporaire qui apparaît au cours de certaines saisons de l’année. Lorsqu’elle survient en hiver, on parle alors de déprime hivernale.

Elle touche environ une personne sur cinq (18 % de la population au Canada) et est souvent due à un manque de lumière (la lumière passe de 100 000 lux en été à 2000 lux en hiver.).

En effet, la lumière joue un rôle important dans le maintien de l’humeur et des rythmes circadiens (alternance de jours et de nuits). Les zones les plus touchées sont celles qui sont les plus éloignées de l’équateur. Le retour à une humeur normale survient à l’apparition du printemps ou à la sortie du soleil.

Quels sont les symptômes de la déprime hivernale ?

La déprime hivernale est marquée par des signes. Découvrons certains de ces signes :

• la fatigue chronique.

• le manque d’entrain.

• une tendance à rester enfermé.

• la paresse.

• la morosité.

• la mélancolie.

• l’ennui.

• l’insomnie est rare mais parfois présente. Il y a plutôt prévalence de la somnolence.

• la tristesse.

• l’irritabilité associée à un manque d’initiative.

• la baisse de libido.

• l’augmentation de l’appétit.

• le manque de concentration.

Comment éviter la déprime hivernale ?

La déprime hivernale a des effets négatifs sur le quotidien de ceux qui en souffre et par ricochet sur leur entourage. Pour éviter tous ces désagréments, il faut :

• Profiter de la lumière du jour pour mener des activités sportives. La marche induit la sécrétion de sérotonine qui est une hormone qui lutte contre la dépression. Il faut marcher pendant au moins 20 minutes par jour dans des endroits éclairés. Trouvez-vous un partenaire de sport afin d’être toujours motivé ; au cas échéant, inscrivez-vous à une salle de sport pour avoir une activité sportive régulière.

• Dormir à des heures régulières. Vous devez régler votre horloge biologique afin de prévenir cette dépression.

• Manger équilibré et respecter les heures de repas, sans oublier de vous hydrater convenablement.

• Pratiquer le yoga. À travers les bienfaits du yoga à l’instar de la méditation, vous évitez ou éliminer facilement la dépression.

• Recourir aux techniques de relaxation. En effet, durant l’hiver le manque de lumière peut conduire à une angoisse ou à une anxiété. De par des exercices de relaxation, vous demeurez dans une harmonie parfaite.

• Avoir des sources de lumière dans son entourage. En effet, la luminothérapie permet de rétablir les fonctions qui ont été abolies par l’absence de lumière. Il a été mis en place des lampes artificielles pour réaliser la luminothérapie. Associez les temps d’exposition à la lumière à certaines de vos activités comme la lecture, la prise du goûter, lors de l’écoute de votre playlist musicale, etc.

• Rire. Trouvez des moyens de pouvoir rire que ce soit à travers les vidéos comiques, la lecture ou avec vos proches. Le rire libère de l’endorphine qui est une hormone qui provoque la relaxation, l’euphorie et le plaisir immédiat.

• Organiser des repas de famille. Le choix des aliments et des différents composants du repas de famille vous permettra de vous concentrer et de sortir de cette zone dépressive.

• Prendre des vitamines comme la vitamine D, pour éviter les carences, car en absence de soleil, le corps ne produit presque plus de vitamine D.

• Écouter. Lâcher prise et mettez-vous à l’aise en écoutant de la musique (de préférence votre playlist favorite) ou des livres audio.

La déprime hivernale est une maladie à ne pas négliger. Vous devez faire le maximum pour l’éviter et au cas où vous l’a contracté chercher à voir un médecin tout en faisant l’effort d’adopter les bonnes manières.

Exit mobile version